À chaque Risotto… son vin!

Tablier à la main (et verre dans l'autre): avec le risotto, on ne plaisante pas

Date Publication: 11/01/2021

Selon un dicton populaire « le riz naît dans l'eau et meurt dans le vin ». Eh oui, car choisir le vin qui accompagnera notre plat préféré n'est pas chose facile, mais lorsqu'on trouve le bon c'est un véritable paradis gustatif. Par ailleurs, le succès à table sera très probablement garanti par un bon verre de vin, car nous sommes tous de meilleurs juges avec un peu de vin dans le corps...

Alors lisez cet article et vous verrez que devenir un masterchef n'est pas si difficile.

 

Le vin à marier à votre risotto

Les combinaisons sont nombreuses : c'est l'avantage d'avoir une tradition œno-gastronomique comme la nôtre. Du Risotto aux cèpes, à déguster avec des vins de structure moyenne aux arômes prononcés, comme un Dolcetto, jusqu'au risotto aux fruits de mer, qui appelle la fraîcheur du Vermentino. Et, si c'est la saison, comment renoncer à un savoureux Risotto aux truffes? Ce plat réclame quant à lui des vins matures, qui ont du corps et du moelleux, à l'image du Montepulciano et du Nebbiolo. Une association que vous devez absolument essayer, c'est celle entre le Risotto à la Parmesane et le Prosecco. Si vous pensez que le pari est risqué, vous verrez qu'après la première gorgée qui nettoie le palais et le débarrasse du fromage et du beurre, ce sera de la pure poésie.

Quel est le vin parfait pour « déglacer » le risotto ?

Cela dépend. Les ingrédients jouent bien sûr un rôle important dans le choix, mais ce ne sont pas les seuls facteurs. Par exemple, il y a un moment crucial lorsqu'on fait revenir le riz, juste avant que les oignons ne blondissent trop, où l'ajout du vin est déterminant pour le plat : on l'appelle le « déglaçage » (sfumata en italien). Si le résultat que vous recherchez est essentiel et raffiné, le vin blanc est le plus indiqué. Un Chardonnay est un excellent allié pour tempérer la chaleur et donner une note fruitée, tout comme le Pinot Grigio aux délicates senteurs florales. Si votre objectif est, au contraire, de donner force et consistance au plat, préférez un rouge de style Merlot ou Teroldego, qui ont le goût délicieux de la tradition.

 

Il existe aussi des recettes où le vin est à l'honneur

C'est là que naissent des chefs-d'œuvre culinaires, comme le risotto à l'Amarone, au Barbera d'Asti, et au Barolo. S'il convient de les considérer comme des plats importants, dignes des vins qui y sont présents, peut-être que les déguster lors d'occasions spéciales nous permet de les apprécier encore plus. Ici, on va au-delà du verre utilisé pour déglacer et on se montre un peu plus généreux sur la quantité, ce qui ne peut être qu'apprécié par tout bon wine lover. N'est-ce pas ?