Le guide ultime des suggestions de Pâques

Le repas de Pâques est marqué par le rythme et la saveur de la tradition. Que l'on opte pour un menu à base de viande ou de poisson, le guide ultime des accords mets et vins reste celui de Giordano.

Date Publication: 16/04/2019

C'est toujours un plaisir de redécouvrir certaines traditions culinaires, et le repas de Pâques ne fait pas exception. Chaque région propose ses propres recettes, inhérentes à la fête et à la cuisine locale. Si certains privilégient les parfums de la mer, d'autres leur préfèrent les plats du terroir. Quelque soit votre menu de Pâques, avec notre guide de suggestions, vous ne pourrez pas vous tromper !

Associer le vin aux plats traditionnels de Pâques : le guide Giordano

Menu à base de poisson

Guida definitiva per abbinare vino e pesce a Pasqua

Une bonne façon d'entamer le repas de Pâques ? Un bon bouillon de poisson. Des palourdes et des moules dans un savoureux bouillon de tomates, de poivrons, de piments et d'épices. Ce délice accompagné de croûtons de pain grillés requiert un blanc aromatique de moyenne structure, capable de tenir tête aux saveurs du plat. Notre suggestion ? Le Grillo Sicilia DOC, dont l'équilibre subtil, la délicate acidité et la fraîcheur dissiperont parfaitement le côté brûlant du piment.

Un premier plat qui met tout le monde d'accord ? Des trofie au ragoût de thon. Les pâtes fraîches et la saveur de la sauce, réalisée à base de thon frais réduit en cubes, créent une alchimie pleine d'élégance. Pour accompagner ce premier plat savoureux, ne tombez pas dans le classique et optez pour un rosé : choisissez un vin léger, délicat, qui renforce les saveurs sans les masquer. Notre suggestion ? Le Loris Vino Rosé. Il a du caractère, tout en sachant rester au second plan. Il crée une combinaison de grande valeur.

Le poisson frit est le second plat idéal : populaire, délicieux, constitué d'une grande variété de poissons colorés et de petites tailles. Il s'agit d'un mets important, riche en goût et exigeant. L'associer à un vin pétillant, blanc ou rosé, est donc ce qu'il y a de plus indiqué. Un bon perlage permet à la bouche de se débarrasser des particules grasses, et les délicates notes florales contribuent à la création d'un accord réussi. Notre suggestion ? Le Prosecco, évidemment. Un peu parce que toutes les excuses sont bonnes pour en ouvrir une bouteille, et un peu parce que ce vin est parfait pour accompagner les fruits de mer, notamment frits.

Le dessert traditionnel, une bonne Colombe de Pâques. Doux et parfumé, ce gâteau est porteur de joie. Aucun doute pour le vin : un Moscato, le vin du dessert par excellence.

Menu à base de viande

Guida definitiva per abbinare vino e carne a Pasqua

Rien de plus simple : le vitello tonnato est une entrée classique de tradition piémontaise. Le veau est cuit avec les légumes, coupé en tranches fines puis garni d'une sauce à base de mayonnaise, de thon, de câpres et de filets d'anchois. Le vin blanc est particulièrement indiqué ici, notamment le sicilien, ou une bonne bouteille de bulles. Osez une association moins fréquente, mais très intéressante : le Montepulciano d’Abruzzo DOC. Les tanins non prépondérants et le corps sec, sans être trop robuste, offrent un accord incroyable.

Une autre spécialité incontournable de Pâques est la Tourte pascaline, une recette ligurienne, à déguster chaude, tout juste sortie du four, ou froide. C'est une recette exquise, pleine de saveurs, parfaite pour le printemps en raison de la fraîcheur de ses ingrédients, qui abondent en cette saison. Vous cherchez une alternative ? Le Casatiello, un plat de tous les jours, robuste et riche en saveurs. Associez la Tourte pascaline à un blanc ou à un rosé de bonne structure, pas trop léger ; le Casatiello peut être accompagné soit par un blanc corsé, soit par un rouge léger. Notre suggestion ? Le Lambrusco di Modena DOC : léger, pétillant, inspiré, il est parfait pour l'un comme pour l'autre !

Difficile de renoncer à l'agneau dans un menu de viande. C'est un symbole de la tradition à la saveur unique. Rôti, cuit au four avec des pommes de terre et des herbes aromatiques, c'est depuis toujours un classique. Un rouge de moyenne structure, Syrah ou Cabernet, est le choix le plus indiqué pour accompagner ce plat. Notre suggestion ? Un Cabernet Sauvignon. Sa touche finale veloutée et ses notes de fruits rouges (en particulier de cerise) sont irrésistibles, et accompagné de la viande savoureuse et délicate de l'agneau, offrent un résultat des plus harmonieux.

Direction la Campanie pour le dessert : la Pastiera napolitaine. La pâte brisée moelleuse et la garniture crémeuse créent un cocktail irrésistible. Même si le Moscato classique est toujours un bon choix, on peut tenter une association moins courue et opter pour un pétillant propre au catalogue Giordano : le Provobis. Un vin polyvalent, capable d'accompagner une grande variété de plats, avec une affinité toute particulière pour les gâteaux à base de pâte brisée. Bref, un apéritif à essayer !