Bienvenue au Novello!

L'attente est terminée: découvrez le premier rouge de l'année

Date Publication: 30/10/2021

Il détient certainement le titre de « premier vin de l’année », ainsi que celui de « rouge d’automne » par excellence. De quoi s'agit-il ? Du Novello, l'un des vins les plus agréables de tous. Comme chaque année en octobre, il revient pour nous tenir compagnie à table et, cette fois, il est en pleine forme.

Mais quelles sont les caractéristiques du vin Novello ? Découvrons ensemble les secrets de ce vin amical et jovial, et la raison de son passage éclair (il est en effet commercialisé du 30 octobre au 31 décembre seulement).

 

Comment est produit le vin Novello ?

Le Novello est produit grâce à une technique de vinification qui se distingue des autres, celle de la macération carbonique. Les grappes entières sont placées dans une cuve hermétique avec du dioxyde de carbone pendant environ deux semaines : les raisins commencent alors à fermenter, avant d'être foulés et vinifiés sans leurs peaux. On obtient alors un vin de couleur rouge vif, avec des notes fruitées qui dominent, des tanins peu présents et une teneur en alcool réduite, ne dépassant jamais les 11°.

Il s'agit d'un vin agréable et qui se boit bien, au goût frais et parfumé, qui n'est pas adapté au vieillissement en raison de sa structure peu stable.

 

Quand peut-on le boire ?

La véritable spécificité du Novello, c'est qu’il peut être bu seulement quelques semaines après les vendanges d’où proviennent les raisins utilisés. En effet, selon le règlement, il peut être commercialisé du 30 octobre au 31 décembre de la même année. C'est donc une brève visite de deux mois qu'il nous fait. En ce qui concerne le moment idéal pour le boire, la réponse est « le plus tôt possible » : s’agissant d’un vin jeune et ayant subi un processus de vinification très rapide, il n’est pas fait pour rester longtemps en bouteille sans se détériorer. C’est pourquoi le Novello doit être bu au printemps suivant, ou en tout cas dans un délai de 6 mois après sa mise sur le marché.

 

Novello vs Beaujolais

On dit que le Novello est la copie italienne du Beaujolais nouveau, puisque la technique de la macération carbonique est utilisée dans un cas comme dans l'autre et que ce sont des vins à boire jeunes (et même, très jeunes). En réalité, il existe plusieurs différences majeures entre les deux. Le Beaujolais est en effet produit à 100% avec des raisins Gamay, entièrement vinifiés par macération carbonique. En revanche, pas moins de 60 cépages différents peuvent être utilisés en Italie et la macération carbonique doit couvrir au moins 40% des raisins. Le reste peut être vinifié selon les techniques traditionnelles.

Cela joue sur la structure aromatique du vin, beaucoup plus « spécifique » et reconnaissable chez le Beaujolais, vu qu'une seule variété de raisin est employée.

En cuisine : un rouge de bonne compagnie

Son goût frais et léger, ainsi que son arôme délicatement fruité font de lui un vin parfait avec les plats typiques de la saison, à commencer par les marrons chauds, qu'ils soient bouillis ou rôtis. Il se marie également à merveille avec les artichauts et les champignons, ce qui donne le feu vert aux risottos et aux plats de viande. Vous pouvez bien sûr le déguster avec une planche de charcuterie et de fromages semi-affinés, surtout quand l’ambiance est conviviale, quand les bavardages et les éclats de rire se prolongent jusque tard dans la nuit. Et même là, quand le dernier plat a été emporté, un verre de Novello n'est jamais de trop.