Histoire d'une excellence italienne : la Grappa

Origines et secrets de l'une des eaux-de-vie les plus appréciées au monde

Date Publication: 25/01/2021

Que ce soit dans votre enfance, alors que vous observiez votre grand-père la siroter après dîner, ou à la montagne, lorsque vous vous êtes retrouvé au beau milieu d'un rassemblement de chasseurs alpins, votre rencontre avec la grappa ne vous a sûrement pas laissé indifférent. Car, quand il fait froid et que les températures chutent, il est d'usage d'en boire un petit verre pour « se réchauffer ». Ou s'embraser, cela dépend des points de vue. Or, comme en Italie ce n'est pas la fantaisie qui manque, il est de plus en plus commun de retrouver la grappa dans des recettes salées et sucrées (comme les pralines à la grappa de Barolo).

 

La Grappa est une eau-de-vie de marc de raisin distillée exclusivement en Italie. Ce qui signifie que les pépins et la peau des raisins (autrement dit le marc de raisin) doivent provenir de raisins cultivés et vinifiés dans notre pays.

Mais comment est-elle produite ? Et où est-elle née ? Voici les réponses à toutes les questions que vous vous posiez sur cette incroyable eau-de-vie. Vous verrez qu'à la fin de cet article vous ne pourrez résister à vous en verser un verre...

 

Origines

Il est difficile de savoir avec exactitude quand l'homme a commencé à produire la grappa. Des sources semblent indiquer une distillation de marc de raisin dès 1300-1400, mais cette pratique est certainement plus ancienne. Ce qui est sûr, c'est que c'était à l'origine une boisson populaire, consommée par les classes moins favorisées : les nobles buvaient généralement du vin, laissant à ces dernières les « déchets » (peau, pépins, rafles). C'était alors une eau-de-vie complètement différente de celle que nous connaissons aujourd'hui, beaucoup plus sèche, brûlante et souvent âcre au goût. Pendant la Première Guerre mondiale la grappa arrive enfin sur le devant de la scène, devenant du « courage en bouteille » pour les soldats du front.

Mais c'est seulement après la Deuxième Guerre mondiale, avec le boom économique et l'évolution des goûts, que la grappa se fera moins agressive, plus douce et élégante, grâce notamment à une longue maturation dans des fûts en bois.

 

Comment est-elle produite ?

Grâce à une invention tout à fait ingénieuse et fascinante : l'alambic. Il en existe de différents types (à « cycle discontinu » pour la production d'eaux-de-vie artisanales, « continu » pour les productions industrielles), mais tous ont la capacité de séparer les parties volatiles du marc de raisin (alcool, eau et substances aromatiques) de ses composants solides. En d'autres termes, de procéder à la distillation. Chaque producteur peut ensuite décider si, combien de temps et où faire vieillir sa grappa, avant de la filtrer et de la mettre en bouteille.

 

Types de Grappa

Jeune, aromatisée, affinée dans des fûts en bois, vieillie et réserve. Voilà les principales catégories permettant de classifier la grappa. Mais ce n'est pas le seul critère. On peut, par exemple, distinguer les grappe mono-cépage de celles obtenues à partir de marc de raisin issu de plusieurs cépages. Parmi les plus célèbres, on trouve bien sûr la Grappa di Brunello, produite à partir de marc de raisin de Sangiovese, l'un des vignobles les plus réputés d'Italie. Si celle-ci a une saveur douce et ronde, on ne peut pas en dire autant de la Grappa di Barolo. Cette dernière, produite à partir de marc de raisins Nebbiolo da Barolo, se caractérise par un goût plus sec, avec des arômes typiques conférés par l'affinage en fûts, notamment la vanille. De grande étoffe, la Grappa di Amarone se distingue par sa couleur ambre intense et son goût prononcé mais équilibré : réservée aux vrais durs. Si vous préférez une boisson plus douce, découvrez la Grappa di Prosecco, car avec sa richesse aromatique et ses parfums fruités, c'est le choix idéal pour ceux qui aiment les saveurs fortes mais harmonieuses.

Comme vous pouvez le voir, les grappe ne manquent pas pour réchauffer l'atmosphère, il vous suffit de faire votre choix et de la savourer (avec du chocolat par exemple, c'est magique). Et souvenez-vous, si une combinaison vous plaît, c'est que c'est la bonne.