5 secrets que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur le vin

Pour être un vrai connaisseur, il vous suffit de lire ceci

Date Publication: 20/07/2021

Lorsque l'on bavarde, le thème du vin revient presque à tous les coups. Et si autour de la table où l'on se détend, on joue aux cartes ou on mange une pizza sont assis des amis winelovers (et bons buveurs), alors vous pouvez être sûr que la simple phrase « on ouvre une bouteille ? » peut déclencher une conversation passionnée.

C'est pourquoi nous vous révélons 5 secrets que vous ne connaissiez peut-être pas encore sur cette boisson magique, à ressortir la prochaine fois que vous voudrez prouver que vous en savez long en la matière.

Prêt ? C'est parti !


1. La variété la plus cultivée au monde est...

Si l'on parle de chiffres, impossible de ne pas commencer par l'Italie. Eh oui, car notre pays compte le plus grand nombre de vitis vinifera (c'est-à-dire de vignes) dans l'absolu, avec plus de 350 variétés ! Les plus cultivées ? Ce sont certainement le Sangiovese, le Montepulciano et le Catarratto blanc. Mais la médaille du cépage le plus répandu au monde revient au Cabernet Sauvignon, suivi de près par le Merlot et par l'espagnol Tempranillo.

2. Un verre de mousseux ? Sans façon !

Saviez-vous que dans l'Antiquité, et notamment dans la Rome antique, les vins effervescents n'étaient pas appréciés ? Apparemment, l’effervescence d'un vin était attribuée aux influences néfastes de la lune et à la présence d’esprits malins. Et dire qu'aujourd'hui « perlage » est le mot d'ordre de tout apéritif qui se respecte. À propos, vous avez songé au prochain ? Pour rester dans le thème, un Mousseux Blanc de Blancs Dry est pile ce qu'il vous faut.


3. Des vins au top

L'altitude est un facteur important dans la qualité du raisin et du vin qui en dérive, tout comme le climat et le sol. En effet, au-delà d'une certaine altitude, il devient presque impossible de cultiver des vignes. De quelle hauteur parle-t-on ? En fait, cela dépend de la latitude et de l'exposition du vignoble. Par exemple, si au-dessus de 300 mètres il est difficile de cultiver des vignes en Hongrie, cette limite s'élève à 600/800 mètres dans le Piémont, à 1300 mètres sur l'Etna, et peut aller jusqu'à 3500 mètres dans les Andes.


4. Des vignobles illuminés

Si vous avez déjà eu la chance d'admirer le spectacle de centaines de bougies et de torches allumées entre les rangées des vignes, sachez qu'il s'agit d'une pratique très ancienne et usitée en viticulture. En effet, le but est de protéger les plantes des gelées printanières ou lorsque les températures nocturnes tombent soudain en dessous de zéro, ce qui peut potentiellement ruiner toute la récolte. Il ne s'agit donc pas d'une installation d'art contemporain ou d'une fête de village. Et pourtant, voir les champs illuminés dans la nuit reste une œuvre d'art.


5. Le vin dans les rêves

Combien de fois vous est-il arrivé de rêver d’un bon verre de vin ou d'un grand cru auquel vous avez goûté lors d'une récente dégustation ? Eh bien, sachez que, dans les rêves, le vin est un symbole de bonheur. Il existe, selon le type de vin et la situation, différentes interprétations : on dit que si le vin du rêve est rouge, il faut être prudent, car on traverse un moment difficile ou de grande insatisfaction. La bouteille vide, au contraire, et même si cela semble paradoxal, signifie que la chance est de notre côté et que c'est le bon moment pour faire des projets. Si le vin est blanc, cela veut dire que les amitiés que vous avez nouées sont sincères. Vous vous souvenez de la fois où vous avez rêvé de ce Fiano bu sur le front de mer, avec un risotto aux fruits de mer ? Eh bien, aujourd'hui est le jour idéal pour inviter votre bon ami à en déboucher une bouteille.